Foxlight – Lumière clignotante d’effarouchement

 · Partagé par : Marine Delesalle
 · Dernières mises à jour : 18 mai 2021
Intéressé ?
(2)
Icon
Loading...
Arrow up En cliquant ici, vous montrez votre intérêt pour cette initiative. Cela augmentera les chances 1) d'obtenir plus d'informations de la part des responsables de l'initiative, au cas où elles seraient partagées par d'autres ou ont des informations limitées ; 2) participer à un forum de discussion en ligne ou assister à un webinaire sur cette initiative particulière ou des initiatives/sujets associés. Les responsables des initiatives qui suscitent le plus d'intérêt seront contactés pour fournir plus d'informations et/ou participer à un forum de discussion ou à un webinaire (exemple ici fiche complète ).
Favorite Favorite
Arrow up

Ajouter cette initiative à mes favoris

Supprimer cette initiative de mes favoris

DESCRIPTION

Développées initialement pour protéger les volailles des renards, l’utilisation des lumières clignotantes a ensuite été utilisé face à différents prédateurs : au Népal pour limiter la prédation liée à la panthère des neiges, en Afrique contre les attaques de guépards ou encore en France contre le loup.

Le dispositif émet des flashs de lumière de manière aléatoire avec un changement automatique de couleurs (9 leds blanches et bleues) et se déclenche à la tombée de la nuit grâce à un détecteur de lumière intégré. La lumière est projetée à 360° et peut être vue jusqu’à 1 km.
Un ou plusieurs boîtiers sont disposés autour des troupeaux où il y a un risque d’attaque.

En France, le système a été testé en France sur plusieurs alpages :
- Dans les Alpes-de Haute-Provence et les Hautes-Alpes : 3 foxlight installés à proximité (10-25m) d’un parc de nuit de 1 700 brebis
- En Lorraine : 4 foxlight sur un terrain de 1 ha (Comm. Pers. P. Boffy, 2017),
- Dans les Vosges : 4 à 5 appareils sur 5ha,
- Dans le Var sur des troupeaux de 300 à 600 bêtes.

A installer sur un piquet, un arbre ou un fil :
- sur des surfaces clôturées, dans des endroits exposés et visibles
- en combinaison avec d’autres dispositifs
- en prévention, plutôt qu’à la suite à une attaque
- de manière périodique.

Inconvénients associés au dispositif :
- A utiliser de manière temporaire et changer régulièrement d’emplacement
- Moins adapté pour des grandes surfaces et quand la topographie est marquée
- Susceptible de déranger la faune sauvage

Icon
Effarouchement Acoustique
Icon
Loup
Icon
Bétail
Icon
France
Icon
-
Icon
-

Commentaires

  • Such a system is also used in other countries worldwide and against various wildlife species. Results seem to vary according to the wildlife species. A study in Chile showed it was effective to deter puma from killing livestock: https://news.wisc.edu/flashing-lights-protect-livestock-in-chile-by-deterring-pumas/

  • I am currently testing this device in French Guyana to limit attacks of Jaguar and Puma on livestock. So far, results are quite diverse: in some farms, attacks stopped, in others attacks stopped for a little while (weeks or months) and take over, and others were attacks did not stop at all.
    It may also depend on the context and the individual. For example, in the two farms that had many attacks before I was informed and therefore set up the device, attacks of jaguars were not stopped or limited, as if there was no device.